Breaking News…

25042012

 Breaking News... dans Once upon a time k74540391-150x123    Au cours des dernières fêtes de Pâques, (Easters ou Passover pour mes 2 lecteurs anglo-saxons) les parents, hommes et femmes de bonne volonté, ont tenté d’expliquer à des enfants pas toujours très réceptifs, inattention sans doute décuplée par la prise de ce narcotique si puissant qu’on appelle le pain azyme, la signification d’une traversée du désert ou d’un chemin de croix, célébrées avec leurs cortèges de rites et de traditions.

Et l’on reste parfois sans voix devant certaines remarques frappées du bon sens.

 - Papa, est-ce que CNN et Sky News ont fait une édition spéciale pour la sortie d’Égypte ?

-De quoi ?????? !!!! Mais est-ce que tu réalises l’absurdité de ta question!!! Et après on s’étonne de vos lacunes historiques . C’est pire que ça : c’est du délire.

- Je tiens à te rappeler mon papounet d’amour, au caractère imprévisible et hypocondriaque , que ce n’est pas moi qui met les programmes scolaires dans une centrifugeuse pour en faire un jus infect, solution sans saveur, juste bonne à nous faire perdre le nord.

 Attends !!! Je vais t’en donner des repères et des points cardinaux, moi.

 En fait depuis la couverture totale de la vallée des rois par Orascom Telecom et Mobinil, Moise et Ramsès, avaient acheté, place Tahrir, deux smartphones, ce qui leur permettait de communiquer plus facilement, durant la visite de ces chantiers modernes que nous appelons aujourd’hui fouilles archéologiques.

Quand tu songes que ces gars ont vendu des pyramides clefs en mains, à des dynasties ou ont présenté des maquettes de sex-toys à l’épouse de Toutankhamon en les baptisant du sobre nom d’obélisque.

Il faut dire qu’elle avait plus d’appétit qu’un barracuda….Bar – Ra – Cu – Da.

Mais mon esprit s’égare…

 Ramsès, avait fière allure sur son char, où l’on pouvait lire d’un côté, en vert et en 3D, «Fly Emirates» et de l’autre «Costa Croisières, vous n’en reviendrez pas !! » . Bref tout allait pour le mieux au pays d’Isis, d’Osiris et de toutes ces déesses qui portent des noms en «oris» , s’il n’y avait eu la famille.

 L’éternel avait dit à Aaron : parle à Moise et dit lui de faire des hébreux des hommes libres.

Les deux frères avaient pris l’habitude de se retrouver discrètement autour d’un tapis vert le jeudi soir car le vendredi Aaron mangeait le couscous chez sa mère, et ça c’est « azoy » comme aimait à le dire ma belle mère qui ne comprenait pas que rencontrer le même jour, sa future épouse et une carpe farcie, pour un sépharade, c’est au dessus de ses forces.

 Moise ne voulait pas se quereller avec Ramsès, mais Aaron insista à un point tel qu’un texto maladroit fut rédigé en anglais :« Let my people go». Ce à quoi Ramsès répondit..«si tu traverses la mer sans te mouiller je me fais circoncire.»

Le tout étant suivi d’un visage et d’un livre barrés d’une croix.

 - J’ai du mal à comprendre ces textoglyphes fit Aaron

 - Je ne suis plus son ami sur Facebook regretta Moise.

 Aaron regarda son miraculé de frangin droit dans les yeux et lui dit: « Prend ton quad, va dans le désert, trouve toi une femme, fonde une famille et essaie de décrocher un speed dating avec D.ieu »

 - Dis moi Aaron, la vérité, tu es prêt à jouer la marieuse comme cette tarée de Marlène Boutboul ou tu te sens une âme de love coach ? Dans le désert ?? Qu’est-ce que tu veux que j’aille foutre dans le désert ?

 - Quand t’es dans le désert
Depuis trop longtemps
Tu t’demandes à qui ça sert
Toutes les règles un peu truquées
Du jeu qu’on veut t’faire jouer Les yeux bandés

 - Mais Ramsès est mon frère, je suis le ying il est le yang, je suis Paul il est Virginie, il est Goliath et je serai toujours Lévi…

 - Ramsès ? Ouvre les yeux Moise …Avant c’était ton frère….mais ça c’était avant !!!

 D.ieu fit ses recommandations à Moise :« Tout se joue sur un instant. Choisis donc bien le moment propice pour bluffer ton adversaire »

 - comme au poker ?

 - « oui mais il faudra être « max au flop » et surtout essaie de le faire au moment du journal de 20 heures…Ah j’oubliais le principal, j’ai prévu de faire un truc de ouf sur l’île de Santorin. Si mes calculs sont bons l’éruption volcanique, doit générer un méga raz de marée avec des conséquences incroyables : famine, grêle, sang, sauterelles, ténèbres et le clou du spectacle … »

 - C’est plus l’Egypte…c’est Las vegas.

 - La mer va se retirer après le tsunami :débrouille toi pour leur faire croire que tu fais ça avec ton bâton et essaie d’être synchro avec moi.

 - Et c’est tout ?

 - Oui c’est tout pour le moment et tu peux remettre tes crocs en sortant.

 Et la mère de Moise me direz-vous ? Yokhebed, car tel était son nom, se demandait quel scorpion avait bien pu piquer son fils pour qu’il s’acoquine avec cette parfumeuse de Sephora, meskina, qu’elle est même pas de chez nous. Alors qu’elle avait tout fait pour assurer un brillant avenir à son fils en l’inscrivant à la prestigieuse Louxor Very Middle -East High school….plus connue sous le nom de LVMH.

 Dire que cet abruti passait des heures entières à parler théologie avec un buisson.

 Moise retourna en Égypte, regardant une dernière fois le Mont Sinaï où l’éternel avait fait écrire au stabylo : « Hope to see you soon in the Holly land ».

 Dans le dédale des couloirs qui menaient à la salle du trône Moise remarqua de nouvelles divinités.

- Ramsés a changé la déco ? Qui sont ces Dieux demanda-t-il au garde ?

- Messi, Ronaldo et Benzema lui fut-il répondu…depuis votre départ le patron s’est pris d’affection pour les arts ibériques.

 Ramsès reçut Moise qui lui fit le coup du bâton qui se transforme en serpent.

 Écoute Moise, j’ai eu une journée épuisante…

 Ma femm’a niqué mon char

En se prenant un autocar

Sur la route de Memphis,
Sur la route de Memphis.

Mon Harem me tue la nuit

Du Cair’à Alexandrie

Sur la route de Memphis,
Sur la route de Memphis

Je viens vers toi dans une tunique blanche

Avec un couteau bien caché dans la manche…

Et toi, la goutte d’eau qui fait déborder le Nil, tu viens me gonfler avec ton cobra anorexique alors que tu sais que je souffre d’ophidiophobie…mais t’es un malade mec !!!

 Et c’est ainsi que Moise et l’Éternel firent pleuvoir sur l’Égypte ces fameuses plaies dont nous parlent les écritures, livrées comme il se doit avec les shows d’ Ophrah Winfrey, Larry King et David Letterman, passage obligé pour avoir son heure de gloire sur cette terre.

 Pharaon qui n’avait pourtant aucun point commun avec Adriana Karembeu fut pris de compassion devant la douleur de son peuple et céda à la volonté de Moise.

 - Va où tu veux ! Partez toi et ton peuple ! Gère ton exode avec Pippa Middleton si ça te chante mais disparais de ma vue avant que je ne change d’avis.

 Comme prévu la mer se retira et les hébreux purent enfin découvrir les saines joies des clubs de vacances à Eilat et Charm el Sheikh.

 Ramsès qui réalisa que laisser partir cette main d’œuvre étrangère serait préjudiciable pour son économie , à l’expansion pyramidale, revint sur sa décision.

 Hélas, il comprit un peu tard que lorsqu’on perd les eaux l‘accouchement n‘en est pas terminé pour autant. Aussi, dut-il se résoudre à voir sa cavalerie se métamorphoser en plongeurs de la Royale. C’est à cette occasion que fut créée l’infanterie de marine.

 Pour canaliser les ardeurs de son peuple, qui commençait à s’ennuyer ferme, Moise prit le chemin du Mont Sinaï afin que D.ieu lui remette les Tables de La Loi. Mais à son retour il apprit que quelques uns dont je tairai les noms parce que je suis pas une balance, s’étaient livrés à des bacchanales en créant un Veau d’or.

Ne pouvant plus contenir sa légendaire colère, il convoqua son frère ainsi que le DRH de La tribu de Lévi pour un brain storming .

- Aaron peux-tu m’expliquer pourquoi c’est toujours au moment où je quitte une soirée, que les filles se libèrent et que l’atmosphère devient torride ? Puis que c’est comme ça, je brise les tables…

- Eh ben t’as pas changé ….tu nous faisais déjà le coup à Myriam et à moi quand t’étais petit.

 Moise retourna voir le tout puissant qui lui remit deux nouvelles tablettes, tactiles celles-là, en lui expliquant qu’il y avait autant d’applications que de bénédictions.

 Voilà ma fille la prochaine fois que tu souhaiteras entendre un cours d’histoire digne de ce nom demande le à ton père. 




Once upon a time la Révolution Française..

4032011

011983bl1.jpg - Chouf Louis, faites fissa, mettez Al Jazeera, sur le canal 235, on parle de vous, laziz !!

- Marie, ma mie, d’où vient cette manie d’utiliser le langage des maures, je croyais que vous étiez occupée tantôt, à vous initier au Danois avec votre Chevalier….comment s’appelle-t-il donc ce belâtre ?

- Axel, Axel de Fersen…..il est suédois, et sachez mon cher époux qu’il manie les langues à merveille. C’est mon Geoffrey, je suis son Angélique….

- Angélique, Marquise Dessanges, vu ce que vous lui coutez en perruques, fit remarquer la Duchesse de Polignac. 

- Angelique et son Danois, reprit la reine, ça le fait pas, on dirait un Disney’s movie, genre Beethoven, les 101 Dalmatiens ou Chéri, on a  raccourci le Roi…mais Mary et Axel, ça en jette, hein ???  m’écoutez-vous Louis ?  

- J’ai deux Swatch et une Breiltling à réparer : vous devriez en faire autant avec votre bergerie de Versailles; d’aucuns me rapportent que c’est un souk.

- D’aucuns devrait exercer son métier de catin à plein temps et pour l’amour du ciel Louis arrêtez de vous shooter à l’aiguille : regardez ces images retransmises en direct du Faubourg St Antoine.

- J’ai un ami très cher qui y vend des meuble : vous devriez en parler à votre suédois, ça pourrait lui donner des idées.

- Les suédois ne sont pas comme vous Louis, ils ne passent pas leur temps à monter et démonter tout et n’importe quoi; vous ce qu’il vous aurait fallu c’est un royaume de France en kit.

- Au fait on dit qu’il a pris du galon aux Amériques, votre protégé.

- Il s’est battu vaillament aux côtés de Rochambeau; il a joué pivot à Yorktown.

-  Oui bien sur; il est surtout passé maître dans l’art de manier le cigare : Washington lui aurait présenter un expert…un certain ..

- Horacio ??

- Non Lewinsky.

A ce moment le duc de La Rochefoucauld fait irruption dans la pièce : 

- Sire le peuple de Paris a pris la Bastille

 - Jure ????

- Sur la tête de ma mère !

-  C’est une révolte ? demanda Louis XVI.

- Non sire, ce n’est pas une révolte, c’est une révolution…ch’allah

 La Rochefoucauld poursuivit…

- Altesse, vous baissez dans les sondages, pour perdez des amis sur Facebook, il faut twitter sur le champ !

- Une révolution ! je t’en ficherai des révolutions…quand je pense….

- A la vieille anglaise qu’on appelait le Queen Mary ?

- Non crétin ! Je pense à ce débile qui chantait « Ooh yes it’s good to be the king » …Bon alors twittons Maxime…Écris : « la réforme oui, la chienlit non  » et tu postes.

- D’abord, moi, je m’appelle François.

- Oui mais on dit bien : les Maximes de la Rochefoucauld….

- C’est ça votre twitt ??  Mais, sire liquide, vous ne ferez pas le buzz avec du Pompidou…il faut savoir parler au peuple !

- Comprenne qui voudra, Moi mon remords ce fut la malheureuse qui resta sur le pavé: il faut que je demande conseil à Gilbert ; je vais le réveiller en pleine nuit à cause du décalage horaire mais tant pis…passez moi la « torche » je vous prie.

et il ajoute : « Turgot me l’a ramenée de Shangai »

- On dit :  le Blackberry Torch.

Louis se mit à chanter :

« Wanna be startin’ somethin’ ..You Got To Be Startin’ Somethin’ »
 puis commenta

- Il est sur messagerie….. »La Fayette King Fucker Compagny ». Il est touchant ce garçon, il ne peut s’empêcher de parler de moi !!! The Damned Boy : c’est ainsi que l’appelait le général anglais Cornwallis !!  Que signifie King Fucker ?

- Monsieur le marquis vous suggére d’aller vous faire…   

- Ah voilà qu’il me rappelle, le gamin.

-Vous avez téléchargé une nouvelle sonnerie de portable, Majesté ? fit remarquer le Duc

- Oui, mon coach trouve que le Roi Lion c’est mieux pour ma côte de popularité…et moins ringard que René la Taupe.

- Louis c’est Gilbert…comment vas-tu fils ? hurla le Marquis  De La Fayette avec un accent qui sentait bon le barbouche et le houmous.

- Euh voyez-vous mon cher Marquis le Royaume de France traverse une zone de turbulence..

- Fasten seat belt Louis !!!!

- Gilbert c’est la Berezina, Le Titanic, ….nous essayons de corrompre certains révolutionnaires en les achetant mais …

- Arrétez la politique, Louis, il faut penser business…n’achetez plus vendez !!! je vous envoie 30 000 jeans « Viva la muerte » et 20 000 t-shirts « No Pasaran »…

- Imposible chico perdido

- Y por qué pues Señor ? Qué pasa ?

- Las marcas han sido registradas por una familia del Emirato de DubaÏ, los Zidanes  !!!

- Qu’à cela ne tienne, nous allons créer un parfum « The Sixtine » by Lavoisier, des sacs  »Louis vit-on ? « , je vais vous faire enregistrer un single « What a wonderful world » by King Louis…

- Mais où va-t-il chercher tout ça ? demanda le roi…puis il lâcha avec résignation :

« Deux pas en avant, trois pas en arrière : c’est la politique du gouvernement »

« Ma réforme, ma réforme, si tu savais La Fayette »

« Cher Marquis si tu savais, ma réforme, où ils se la mettent »

 » Au cul, au cul, aucune hésitation, Au cu ! »

 » Cher Marquis je suis foutu le peuple est dans la rue. »

(avec l’aimable autorisation des Editions Chérèque et Thibault)

Nous reviendrons certainement  sur cette page de l’histoire de France pour évoquer les figures de Danton, Mirabeau, Robespierre, Saint-Just, Marat et son jacuzzi, ou des évènements tels que la nuit du 4 août, la terreur, la Marseillaise.

Mais avant de nous quitter, apportons un éclairage tout en finesse aux dernières heures qui ont précédé l’exécution du monarque.

Sur le point de passer de vie à trépas, Louis XVI interrogea l’entourage :

- A-t-on des nouvelles de La Pérouse  ?

- Non citoyen Capet…

- Alain Colas ?     

- Non citoyen Capet…

-  Tabarly ?

- Non citoyen Capet…

- La Reine ?

-  Elle s’est enfuie…

- Quel courage…

- …Avec de Fersen

- Quelle salope !!!

- Hélas, poursuivie par un peintre à cheval, un certain David, son carrosse a percuté le treizième pilier du tunnel du Pont de l’Alma…

Louis accusa le coup, et, poussant un soupir, murmura : » Druon avait raison : on est bien des rois maudits ! »   







Femme de Macho |
une vie de hyene |
Parisvenise |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | L'Ouvre Boîte, troupe de Ca...
| Les confidences acidulées d...
| Dim parle du monde