Breaking News…

25 04 2012

 Breaking News... dans Once upon a time k74540391-150x123    Au cours des dernières fêtes de Pâques, (Easters ou Passover pour mes 2 lecteurs anglo-saxons) les parents, hommes et femmes de bonne volonté, ont tenté d’expliquer à des enfants pas toujours très réceptifs, inattention sans doute décuplée par la prise de ce narcotique si puissant qu’on appelle le pain azyme, la signification d’une traversée du désert ou d’un chemin de croix, célébrées avec leurs cortèges de rites et de traditions.

Et l’on reste parfois sans voix devant certaines remarques frappées du bon sens.

 - Papa, est-ce que CNN et Sky News ont fait une édition spéciale pour la sortie d’Égypte ?

-De quoi ?????? !!!! Mais est-ce que tu réalises l’absurdité de ta question!!! Et après on s’étonne de vos lacunes historiques . C’est pire que ça : c’est du délire.

- Je tiens à te rappeler mon papounet d’amour, au caractère imprévisible et hypocondriaque , que ce n’est pas moi qui met les programmes scolaires dans une centrifugeuse pour en faire un jus infect, solution sans saveur, juste bonne à nous faire perdre le nord.

 Attends !!! Je vais t’en donner des repères et des points cardinaux, moi.

 En fait depuis la couverture totale de la vallée des rois par Orascom Telecom et Mobinil, Moise et Ramsès, avaient acheté, place Tahrir, deux smartphones, ce qui leur permettait de communiquer plus facilement, durant la visite de ces chantiers modernes que nous appelons aujourd’hui fouilles archéologiques.

Quand tu songes que ces gars ont vendu des pyramides clefs en mains, à des dynasties ou ont présenté des maquettes de sex-toys à l’épouse de Toutankhamon en les baptisant du sobre nom d’obélisque.

Il faut dire qu’elle avait plus d’appétit qu’un barracuda….Bar – Ra – Cu – Da.

Mais mon esprit s’égare…

 Ramsès, avait fière allure sur son char, où l’on pouvait lire d’un côté, en vert et en 3D, «Fly Emirates» et de l’autre «Costa Croisières, vous n’en reviendrez pas !! » . Bref tout allait pour le mieux au pays d’Isis, d’Osiris et de toutes ces déesses qui portent des noms en «oris» , s’il n’y avait eu la famille.

 L’éternel avait dit à Aaron : parle à Moise et dit lui de faire des hébreux des hommes libres.

Les deux frères avaient pris l’habitude de se retrouver discrètement autour d’un tapis vert le jeudi soir car le vendredi Aaron mangeait le couscous chez sa mère, et ça c’est « azoy » comme aimait à le dire ma belle mère qui ne comprenait pas que rencontrer le même jour, sa future épouse et une carpe farcie, pour un sépharade, c’est au dessus de ses forces.

 Moise ne voulait pas se quereller avec Ramsès, mais Aaron insista à un point tel qu’un texto maladroit fut rédigé en anglais :« Let my people go». Ce à quoi Ramsès répondit..«si tu traverses la mer sans te mouiller je me fais circoncire.»

Le tout étant suivi d’un visage et d’un livre barrés d’une croix.

 - J’ai du mal à comprendre ces textoglyphes fit Aaron

 - Je ne suis plus son ami sur Facebook regretta Moise.

 Aaron regarda son miraculé de frangin droit dans les yeux et lui dit: « Prend ton quad, va dans le désert, trouve toi une femme, fonde une famille et essaie de décrocher un speed dating avec D.ieu »

 - Dis moi Aaron, la vérité, tu es prêt à jouer la marieuse comme cette tarée de Marlène Boutboul ou tu te sens une âme de love coach ? Dans le désert ?? Qu’est-ce que tu veux que j’aille foutre dans le désert ?

 - Quand t’es dans le désert
Depuis trop longtemps
Tu t’demandes à qui ça sert
Toutes les règles un peu truquées
Du jeu qu’on veut t’faire jouer Les yeux bandés

 - Mais Ramsès est mon frère, je suis le ying il est le yang, je suis Paul il est Virginie, il est Goliath et je serai toujours Lévi…

 - Ramsès ? Ouvre les yeux Moise …Avant c’était ton frère….mais ça c’était avant !!!

 D.ieu fit ses recommandations à Moise :« Tout se joue sur un instant. Choisis donc bien le moment propice pour bluffer ton adversaire »

 - comme au poker ?

 - « oui mais il faudra être « max au flop » et surtout essaie de le faire au moment du journal de 20 heures…Ah j’oubliais le principal, j’ai prévu de faire un truc de ouf sur l’île de Santorin. Si mes calculs sont bons l’éruption volcanique, doit générer un méga raz de marée avec des conséquences incroyables : famine, grêle, sang, sauterelles, ténèbres et le clou du spectacle … »

 - C’est plus l’Egypte…c’est Las vegas.

 - La mer va se retirer après le tsunami :débrouille toi pour leur faire croire que tu fais ça avec ton bâton et essaie d’être synchro avec moi.

 - Et c’est tout ?

 - Oui c’est tout pour le moment et tu peux remettre tes crocs en sortant.

 Et la mère de Moise me direz-vous ? Yokhebed, car tel était son nom, se demandait quel scorpion avait bien pu piquer son fils pour qu’il s’acoquine avec cette parfumeuse de Sephora, meskina, qu’elle est même pas de chez nous. Alors qu’elle avait tout fait pour assurer un brillant avenir à son fils en l’inscrivant à la prestigieuse Louxor Very Middle -East High school….plus connue sous le nom de LVMH.

 Dire que cet abruti passait des heures entières à parler théologie avec un buisson.

 Moise retourna en Égypte, regardant une dernière fois le Mont Sinaï où l’éternel avait fait écrire au stabylo : « Hope to see you soon in the Holly land ».

 Dans le dédale des couloirs qui menaient à la salle du trône Moise remarqua de nouvelles divinités.

- Ramsés a changé la déco ? Qui sont ces Dieux demanda-t-il au garde ?

- Messi, Ronaldo et Benzema lui fut-il répondu…depuis votre départ le patron s’est pris d’affection pour les arts ibériques.

 Ramsès reçut Moise qui lui fit le coup du bâton qui se transforme en serpent.

 Écoute Moise, j’ai eu une journée épuisante…

 Ma femm’a niqué mon char

En se prenant un autocar

Sur la route de Memphis,
Sur la route de Memphis.

Mon Harem me tue la nuit

Du Cair’à Alexandrie

Sur la route de Memphis,
Sur la route de Memphis

Je viens vers toi dans une tunique blanche

Avec un couteau bien caché dans la manche…

Et toi, la goutte d’eau qui fait déborder le Nil, tu viens me gonfler avec ton cobra anorexique alors que tu sais que je souffre d’ophidiophobie…mais t’es un malade mec !!!

 Et c’est ainsi que Moise et l’Éternel firent pleuvoir sur l’Égypte ces fameuses plaies dont nous parlent les écritures, livrées comme il se doit avec les shows d’ Ophrah Winfrey, Larry King et David Letterman, passage obligé pour avoir son heure de gloire sur cette terre.

 Pharaon qui n’avait pourtant aucun point commun avec Adriana Karembeu fut pris de compassion devant la douleur de son peuple et céda à la volonté de Moise.

 - Va où tu veux ! Partez toi et ton peuple ! Gère ton exode avec Pippa Middleton si ça te chante mais disparais de ma vue avant que je ne change d’avis.

 Comme prévu la mer se retira et les hébreux purent enfin découvrir les saines joies des clubs de vacances à Eilat et Charm el Sheikh.

 Ramsès qui réalisa que laisser partir cette main d’œuvre étrangère serait préjudiciable pour son économie , à l’expansion pyramidale, revint sur sa décision.

 Hélas, il comprit un peu tard que lorsqu’on perd les eaux l‘accouchement n‘en est pas terminé pour autant. Aussi, dut-il se résoudre à voir sa cavalerie se métamorphoser en plongeurs de la Royale. C’est à cette occasion que fut créée l’infanterie de marine.

 Pour canaliser les ardeurs de son peuple, qui commençait à s’ennuyer ferme, Moise prit le chemin du Mont Sinaï afin que D.ieu lui remette les Tables de La Loi. Mais à son retour il apprit que quelques uns dont je tairai les noms parce que je suis pas une balance, s’étaient livrés à des bacchanales en créant un Veau d’or.

Ne pouvant plus contenir sa légendaire colère, il convoqua son frère ainsi que le DRH de La tribu de Lévi pour un brain storming .

- Aaron peux-tu m’expliquer pourquoi c’est toujours au moment où je quitte une soirée, que les filles se libèrent et que l’atmosphère devient torride ? Puis que c’est comme ça, je brise les tables…

- Eh ben t’as pas changé ….tu nous faisais déjà le coup à Myriam et à moi quand t’étais petit.

 Moise retourna voir le tout puissant qui lui remit deux nouvelles tablettes, tactiles celles-là, en lui expliquant qu’il y avait autant d’applications que de bénédictions.

 Voilà ma fille la prochaine fois que tu souhaiteras entendre un cours d’histoire digne de ce nom demande le à ton père. 


Actions

Informations



Laisser un commentaire




Femme de Macho |
une vie de hyene |
Parisvenise |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | L'Ouvre Boîte, troupe de Ca...
| Les confidences acidulées d...
| Dim parle du monde